Les paupières sont un motif fréquent de consultation en chirurgie plastique et esthétique.

Les demandes peuvent aussi être réparatrices en cas d’amputation du champ visuel ou pour le traitement des cancers de la peau de la paupière.

Ici, nous verrons les techniques essentiellement destinées à la chirurgie esthétique des paupières.

 

La blépharoplastie supérieure

La chirurgie des paupières supérieures consiste en l’ablation de la peau en excès qui alourdit le regard.

Le geste est souvent complété par l’ablation d’une petite tranche musculaire et de la poche graisseuse interne.

L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale seule sans hospitalisation.

La convalescence nécessite entre 7 et 15 jours d’éviction sociale. Le chirurgien enlève les fils au bout d’une semaine et le résultat est considéré comme acquis vers le 3ème mois.

 

La blépharoplastie inférieure classique

La chirurgie des paupières inférieures consiste en la remise en tension du muscle orbiculaire inférieure au cadre orbitaire externe. Il s’ensuit une remise en tension concomitante de la peau.

Le geste est souvent complété par l’ablation des 3 poches graisseuses parfois en excès qui soutiennent le globe oculaire.

L’intervention se pratique généralement sous sous anesthésie générale en ambulatoire.

La convalescence nécessite entre 7 et 15 jours d’éviction sociale. Le chirurgien enlève les fils au bout d’une semaine et le résultat est considéré à partir du 6ème mois. Il est plus long à obtenir compte tenu de l’anatomie concave et de l’oedème longtemps résiduel.

 

La blépharoplastie par voie conjonctivale

La chirurgie des paupières par voir conjonctivale consiste en l’ablation des 3 poches graisseuses parfois en excès qui soutiennent le globe oculaire, en dehors de tout excès cutané.

L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale seule sans hospitalisation.

La convalescence nécessite entre 7 et 15 jours d’éviction sociale. Le chirurgien enlève les fils au bout d’une semaine et le résultat est considéré comme acquis vers le 3ème mois.

 

Le lifting malaire concentrique

Le lifting malaire concentrique n’est pas une chirurgie de la paupière proprement dite. Il s’agit de la chirurgie du diagnostic différentiel du cerne poché.

Souvent les patients confondent le cerne poché et la poche malaire qui est son prolongement sous le rebord orbitaire avec une extension à la pommette.

L’intervention se pratique généralement sous sous anesthésie générale en ambulatoire.

La convalescence nécessite entre 15 et 28 jours d’éviction sociale. Le chirurgien enlève les fils au bout d’une semaine et le résultat est considéré à partir du 6ème mois. Il est plus long à obtenir compte tenu de l’anatomie concave et de l’oedème longtemps résiduel.

 

Conclusion

Les chirurgies des paupières sont multiples en raison du nombre différents d’indication. Elles peuvent être parfois combinées : faire les 4 paupières en même temps et parfois associées à un temps chirurgical plus complet, comme un lifting.

Dans tous les cas, avant de prendre une décision, la consultation avec un chirurgien Plasticien expert est nécessaire pour se poser les bonnes questions et surtout pour connaitre les limites et les complications éventuelles de ces techniques.

 

 

Retourner à la liste des Articles et Publications du Dr POTIER.

Pour en savoir plus sur le coût de chaque procédure, rendez-vous sur la page dédiée.

Pour prendre un RDV de consultation avec le Dr. POTIER, rendez-vous sur la page dédiée.